Comment se préparer à l’entretien d’embauche?

L’entretien d’embauche est la première porte à la carrière professionnelle. Que vous postuliez au poste d’employé de production ou de directeur dans le service commercial, vous avez une occasion unique de faire une bonne première impression

L’entretien d’embauche est la première porte à la carrière professionnelle. Que vous postuliez au poste d’employé de production ou de directeur dans le service commercial, vous avez une occasion unique de faire une bonne première impression. Souvenez-vous: l’entretien d’embauche est un vrai art sa maîtrise exige un peu de travail et d’effort. Cela dépend de vous si vous tirez les leçons de défaites et vous continuez, ou vous restez dans votre zone de confort. Nous croyons que la bonne préparation est la clé du succès. Dans ce texte, vous trouverez exactement ce que signifie une “bonne préparation” et pourquoi cela vaut le coup de lui consacrer du temps.

Ce qu’il faut retenir

  1. Réalisez une liste des questions liées à la branche ou vous souhaitez être embauché. Vous pouvez être un programmeur débutant mais la connaissance du vocabulaire de base concernant la branche peut s’avérer indispensable. Si vous avez une petite ou presque inexistante expérience nécessaire au poste que vous désirez occuper, il faut bien réfléchir comment convaincre le recruteur que vous savez en quoi va consister ce travail. Il y a de nombreux métiers où votre motivation à l’apprentissage est plus importante que vos compétences réelles.
  2. Citez des exemples. Il ne suffit pas que vous soyez sûr que vous possédez le savoir-faire. Il faut le prouver au recruteur. L’outil le plus efficace pour arriver au but, c’est de citer les exemples. Réfléchissez un moment à votre parcours professionnel. Nous sommes convaincus que vous êtes capables de vous souvenir de nombreuses situations où vous avez réussi.
  1. Amour-propre. Souvenez-vous: la première personne qui doit vous reconnaître en tant que candidat sérieux pour le poste, c’est Vous. La confiance en vous ne garantira peut-être pas tout de suite l’obtention du poste désiré, mais si en quittant le lieu de recrutement, vous avez le sentiment d’avoir tout donné et de vous être montré du meilleur côté – vous êtes vainqueur.
  2. Parler de ses points forts. Il est étonnant que, parfois, même les gens très talentueux n’arrivent pas à s’en sortir lors des entretiens d’embauche par manque de capacité de parler de leurs points forts devant le recruteur. Il ne suffit pas de dire qu’on est créatif/travailleur/loyal; c’est prétentieux. De même, en ce qui concerne les compétences liées à la branche. Vos points forts doivent être illustrés par des exemples. Racontez comment vous avez résolu le problème de votre grognon collaborateur en lui démontrant que son attitude influence le reste de l’équipe et quels conseils vous lui avez donnés pour que son comportement change. Une telle histoire sera toujours meilleure que de se vanter de ses «compétences interpersonnelles».
  3. Calme et sang-froid. Vous pouvez nous faire confiance; chaque prochain entretien d’embauche sera plus facile et vos capacités d’auto-présentation augmenteront de façon exponentielle si vous apprenez à jongler librement avec des histoires de votre vie et si vous apprenez à garder votre calme lors des entretiens.
  1. Évitez l’autocritique.Vous comprenez qu’au lieu de dire: j’ai un problème avec l’organisation du travail, il vaut mieux dire: j’essaie d’améliorer mes capacités à gérer le temps et à mieux m’organiser et dans ce but, je lis les livres de Brian Tracy. Si vous êtes obligé de parler de vos défauts et faiblesses, il faut toujours préciser comment vous les contrez.
  2. L’entretien d’embauche permet de mieux connaître nos propres attentes envers le poste souhaité. Et ceci n’a pas de prix. En précisant dès le début vos exigences, vous éviterez d’accepter une proposition qui, de facto, ne vous intéresse pas. Ne vous reposez jamais sur vos lauriers, n’acceptez jamais le travail sur les conditions qui ne vous conviennent pas. Cherchez plus loin, développez vos capacités d’auto-présentation et essayez d’acquérir de nouvelles compétences.
  3. Enfin, le dernier point: apprenez à parler argent. Selon les meilleurs coachs polonais, l’argent constitue le sujet tabou pour les Polonais. L’entretien d’embauche est un bon moyen pour briser notre conditionnement culturel.

Ces conseils vont certainement t’aider!

Nous espérons vous avoir convaincu que l’entretien d’embauche n’est pas une désagréable nécessité mais une bonne occasion de se tester soi-même ainsi que ses compétences. En outre, une bonne préparation apportera ses fruits indépendamment du fait si vous avez obtenu le poste rêvé ou non, car l’auto-présentation est l’une des plus importantes compétences du XXIème siècle. Vous voici munis d’un savoir théorique donc nous vous invitons à le tester en pratique. Regardez nos actuelles offres d’emploi et rencontrons-nous lors d’un entretien d’embauche au sein de Weegree!

rekrutacja

Comment se préparer à l’entretien d’embauche?

L’entretien d’embauche
Catégorie: Pour l'employé

Comment pouvons-nous vous aider?

Łukasz Kuźnik
Senior Sales Officer Contactez-nous
Łukasz Kuźnik